La Revanche de Voldemort

Forum RPG Harry Potter,
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Andrea Dulce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrea Dulce

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Andrea Dulce   Sam 23 Mai - 10:08

Nom : Dulce (ça se prononce comme la marque Dolce & Gabana)

Prénom : Andrea (ça se prononce Andréa)

Age : 19 ans

Description physique :

Andrea a le visage rond. Elle a de jolis yeux verts tirés en amande, dotés de longs cils noirs recourbés. Elle a le regard glacial, et parfois hautain. Mais ses yeux peuvent réfléter une chandelle de tendresse, comme ils peuvent refléter des étincelles de colère. Elle a des sourcils bruns épilés, un petit nez droit, et une mignone petite bouche. Elle a de grosses joues mignones, qui font penser à des joues de bébé. Elle possède une longue cheveulure blonde assez ondulée.
La jeune fille a des traits fins, et ambre, mais selon la luminosité, elle peut paraître blanche ou même un peu bronzé. D'origine espagnol, elle a des traits un peu orientaux.
Elle n' est pas très grande, tout juste 1m70. Elle de long bras mince, de petites mains soyeuses. Elle a des hanches voluptieuses, de longues jambes... Elle arbrore une jolie silhouette de femme.
Elle a une démarche de noble, et à la fois élancée.... Bref.... Elle est très jolie, et elle le sait très bien....
Andrea aime s' habiller de couleur vive. En général, c' est assez branché, et au top de la mode. C' est carrément!
Et Il y a toujours des mots japonais qui sortent de sa bouche... Elle aime parfois trottiner, ou se conduire comme une petite fille... C'est une fille très expressif, malgré la douceur de son visage. Aussi bien que dans ses regards, que dans ces gestes..

Caractère :

Andrea est une demoiselle capricieuse , sournoise et très égoïste. C'est également une personne narcissique et peut devenir une vraie peste quand elle le désire. Elle est du genre à être: trop têtue, quelques fois maladroite, arrogante, orgueilleuse et insolente. Elle est très moqueuse et narquoise.
Sa curiosité la pousse parfois à aller un peu trop loin. Comme on dit, la curiosité est un vilain défaut.
Elle est vaniteuse et imbue d' elle-même. Elle est très très froide. Quand on la voit ou on lui parle, on a l'impression d'avoir un vrai bloc de glace devant soi.
Elle est très lunatique, et à souvent des sautes d’humeurs.
Attention à ne pas l’énerver ! Où elle devient une véritable éruption volcanique !
La jeune fille a un sacré caractère. Parfois, elle s' énerve pour un rien. On lui dit souvent quand elle est comme ça, qu' elle a un caractère de chien !
Elle n' aime pas les messes-basses et l' hypocrisie. C' est pour ça que elle est très directe avec les gens. Elle n' hésite pas à dire ce qu' elle pense, même si la vérité blesse...
Malgré sa carapace dur, la jeunne fille est gentille. Elle est douce (un peu trop aux goûts des autres. Elle est très calme. Elle est curieuse, s’intéresse à plein de choses. Elle est aussi téméraire. Elle est très loyale envers ses amis (si elle en a...). Quand ceux-ci ont un problème, elle n' hésite pas à leur parler, et de leur donner des conseils.
Andrea est très doué pour le théâtre, la musique, et autres... Une fille exceptionnelle. Quand on la connait bien, on ne peut s' empêcher de l' apprécier.
C' est une fille très rusée. Après tous, ne fait-elle pas partie des roublards ?
Son caractère est aussi fort que celui de sa sœur puisqu'elle a tout de même un franc parler assez grand. Toute fois, elle reste une noble, c'est-à-dire une jeune femme sans scrupule qui aime dépenser de l'argent pour de belles tenues afin de plaire. Andrea reste cependant une demoiselle très intelligente et manipulatrice, elle utilisera toutes les ruses nécessaire pour parvenir à ses fins. Il lui arrive cependant de faire preuve de gentillesse... Concernant ses amours, la jeune fille cherche en vain l'âme soeur.

Histoire:

C’est dans cet hôpital que je suis née. A saint Johana. C’est dans cet (horrible) endroit que ma mère avait connu le plus beau jour de sa vie, en mettant au monde les plus belles créatures qui ont existé : Moi, et ma sœur. Mais hélas, elle avait donné sa vie, pour que l’on puisse en revanche, vivre plus longtemps qu’elle.
Je dis toujours « Ma » ou « mes »… employant la première personne du singulier, au lieu de celle du pluriel. Car c’est Ma vie ! La Mienne ! Et à personne d’autre !
De toute façon, je n’ai pas partagé longtemps mon berceau avec ma sœur. Quelques semaines après ma naissance, mon père étaient couverts de dettes. Ils n’avaient pas assez d’argents pour nourrir trois bouches. Mon père dut à regret, abandonner l’un de ses enfants. Et c’est ma sœur qui fut « l’heureuse » gagnante. Ils la mirent dans une famille d’accueil. A la suite, il fit comme s’il n’avait eu qu’une enfant. Moi ! Ils brûlèrent les dossiers de naissance de ma sœur, enlevant toute trace de son existence dans cette famille.
Mes parents vivaient dans une jolie demeure. Que dis-je ? C'était un somptueux château. Ils descendaient tout les deux d'une grande lignée de sang-pur, riche. Ils descendaient même d'une famille royale: celle de la grande reine d'Espagne. Ils aimaient la magie noire, et ils en éprouvaient une passion.
Un soir, alors que notre servante rentrait de congé de vacances (qui dura un mois) pour avoir rendu visite à un parent malade et s’occuper de lui, mon père n’était pas content. C’était un soir d’orage, et la pluie tombait à grosse gouttes, et martelait les carreaux. On avait encore les moyen de ce payer une servante. Cette personne ne recevait qu’une mince obole. Le dû qu’elle réclamait, était très minime.

Flash back :
- Vous êtes en retard !
- Oh... Je suis... désolé...
- Vos excuses ne serviront à rien. La nourice est déjà revenue.
- Vous voulez dire... Que l'enfant est déjà né ?
L’homme acquiesça en souriant. Un sourire paternel.
- Ooooh, j'en suis vraiment navré ! Je monte toute de suite aider madame !
La femme remonta le bas de sa robe, et monta quatre à quatre les marches des escaliers. Elle frappa à la porte de la chambre.
Une voix douce et aigu, lui permit d’entrer.
Elle découvrit une jolie femme aux cheveux blonds bouclés, allongée dans un lit à baldaquin, avec des draps en satin blanc. A ses côtés, dormait un adorable poupon qui suçait son pouce. La femme fit un sourire maternel à l’enfant.
La dame encapuchonnée s'excusa encore de son retard Elle s'assied sur le rebord du lit, un peu plus loin du bébé. Elle lui demanda comment elle l'avait appelé.
- Angelina.
- J'espère qu'elle apportera un peu de prospérité dans cette humble famille...
- Oui, je l’espère… En attendant, laissons-la dormir, avait ajouté Mrs.Trinity.
La dame se releva pour aller fermer les lourdes teintures rouges qui servaient de volet. La nourice s'endormi aux côtés de son enfant.

Puis je grandis, sans savoir que j’avais une sœur, au nom d’Angèle. Dans mon entourage, je ne voyais que le mien qui se répandait et répétait en écho. Il n’y avait que moi qui existait. Je me croyais unique au monde. Et je ne savais pas que mon physique était départagé…. Alors que la froideur et la morosité avait tant envahi cette maison obscure, j’ai été comme un petit rayon de soleil, qui apportait la joie de vivre. Je faisais le bonheur de ma famille, et de mon voisinage.
Sauf, mon père. Selon lui, tout était de ma faute. C’était moi qui était responsable de la mort de sa femme, et la perte de sa fille. Pour que moi, je puisse vivre heureuse. Même si je ne le savais pas... Mon père s'était remarié. J'aimais beaucoup cette femme au nom de Narcissa, car elle me ressemblait en quelque sorte. On avait le même caractère, les mêmes goûts, les mêmes passions. J'avais du profond respect envers elle. Pour dire, je l'aimais. C'était sûrement la seule personne avec qui je faisais preuve de gentillesse...

Un soir, tandis que j’étais assise par terre dans le salon, une poupée dans les mains, père était accroupi par terre, devant moi. Il réparait un objet qu'il avait cassé. Ma belle-mère était malade, en ces temps-ci.
- Papa ? Disais-je soudainement. Ne me dis pas que Narcissa va mourir ?
Il se retourna d'un air ennuyé.
- Ne dis pas de bêtises. me dit-il simplement.
Mais je savais que c'était faux. Qu'il se passait quelque chose. Et que cela le perturbait. J'ignorais qu'il repensait encore à sa première femme. Il n'avait pas oublié son premier et véritable amour .Il souffrait énormément de sa perte, et de celle de son deuxième enfant. De moi, il s’en fichait en quelque sorte. Il aurait presque préféré que ce soit moi, qu’on mette dans une famille d’accueil...
Néanmoins, j’étais une fille capricieuse, et exigeante. Je réclamais toujours des nouvelles robes, ou de nouveaux jouets.
Ce qui était drôle, c’est que chaque fois qu’on rentrait dans ma chambre, j’étais toujours devant un miroir. Soit entrain de me faire des grimaces, soit entrain d’essayer des coiffures ou des poses qui m’iraient à ravir. J’étais constamment entrain de m’admirer, chaque fois que je me regardais dans une glace.
A mes onze ans, je reçus ma première lettre de Poudlard.... J'étais toute joyause à l'idée d'y aller ! J'allais pouvoir montrer à tout le monde, qui j'étais ! Et ce dont j'étais capable ! J'étais une jeune fille "forte".
Plus tard, quand j’eus mes quinze ans, ma belle-mère tomba gravement malade. Son état s'était aggravé. Et elle mourut. Lorsque je vis son corps mort, enterré dans la poussière… Je retins mes larmes. Alors que ce que je resentais au fond de moi était désastreux. Cette sensation d'avoir perdu de nouveau quelqu'un...
A force de larmes retenues, voici ce que je suis devenue. Une femme froide et sans scrupule…

(à finir)




Particularité :

Groupe : Ministère de la mgie

Maison désirée :

Poste :

Acteur sur l’avatar :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago Malefoy
Admin, ministre chargé du département des mystères
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 86
Localisation : Au ministère, certainement, y'a du boulot
Date d'inscription : 25/02/2007

Feuille de personnage
Amis: Plus grand monde, j'en ai peur
Ennemis: Allez savoir

MessageSujet: Re: Andrea Dulce   Lun 1 Juin - 13:53

Bonjour et bienvenue.

Ta fiche est terminée ? C'est écrit à finir.

Je suis désolée, mais je n'ai rien compris à ton histoire. Qui est Angelina ? Une autre soeur ? Donc tu as 2 soeurs ? Si ton père a les moyens d'avoir une bonne, pourquoi a-t-il placé ta jumelle ? scratch . Tout cela n'est pas bien clair...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Andrea Dulce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dulce et decorum est pro patria mori (PV Gabushi)
» Carnet d'adresses d'Andrea Parker
» Passeport d'Andrea Parker
» /Citoyen/ Andrea Beaumont
» Liens d'Andrea Beaumont/Phantasm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Revanche de Voldemort :: Administration :: Présentation et répartition-
Sauter vers: